Sélectionner une page

Nous avons vu au cours d’un premier article les difficultés et les risques liés à l’investissement boursier.  Je voudrais aller un peu plus loin et aborder d’autres points essentiels à connaitre si vous vous intéressez à la bourse.

En terme d’investissement boursier, de nombreuses personnes pensent ne pas avoir les connaissances nécessaires pour investir seules. Certaines de ces personnes recherchent donc des autres solutions pour investir sur les marchés financiers.

La première solution mise à disposition du grand public consiste à suivre l’actualité et les conseils donnés dans les revues financières. Il y a quelques jours, j’ai retrouvé par hasard la revue Challenge datant du début de l’année 2011. Vous pouvez lire en couverture : « la bourse n’est pas chère ». Quelques pages plus loin, en gros titre il y avait écrit « C’est le bon moment pour entrer en bourse ».

J’espère que l’actualité financière n’aura pas gâché les vacances de ceux qui ont suivi les conseils de ce journal. Des exemples comme celui-ci, vous pouvez en trouver des dizaines. Plusieurs études ont montrées que les conseils boursiers donnés dans les revues financières ou dans les lettres à abonnement n’étaient pas fiables sur le long terme et que les rendements obtenus étaient très souvent inférieurs au marché.

S’il ne faut pas écouter les revues financières, peut-être vaut-il mieux écouter son banquier ?

La première fonction de votre banquier n’est pas de vous faire gagner de l’argent mais d’en faire gagner à sa société. Il y a donc très peu de chance pour que celui-ci vous conseille les meilleurs produits financiers du marché sur lesquels sa commission serait très faible voir inexistante. Au contraire, il risque de vous conseiller des produits « de la maison » sur lesquels il percevra une bonne commission mais qui ne seront pas forcément les placements les plus intéressants pour vous. N’oubliez pas que votre banquier est avant tout un commercial. La meilleur preuve, demandez lui quelle est sa formation ? Vous verrez que très rares seront ceux qui ont une vraie formation bancaire, beaucoup sortent d’autres écoles comme les écoles de commerce par exemple. Leur éducation bancaire est ensuite faite sur le tas. Dernier point, interrogez votre banquier sur les placements qu’il possède et les rendements qu’il a obtenu ces 10 dernières années. Vous comprendrez pourquoi il n’est pas la meilleure personne pour s’occuper de votre argent.

Et les professionnels alors ?

Tout d’abord qui sont les professionnels des marchés financiers ? Il y a les traders mais il est assez difficile de confier votre argent à un trader pour qu’il le place. Ensuite il y a les sociétés de gestion qui investissent votre argent dans des fonds commun de placement. « Investir de l’argent c’est leur métier, il doivent donc être performants ! »

Et bien malheureusement non. Savez vous que seulement 20% des gestionnaires arrivent à battre le marché. Battre le marché signifie obtenir un rendement meilleur que ce que fait la bourse, que ce soit à la hausse comme à la baisse. Statistiquement, investir dans un fond de placement c’est donc avoir 8 chances sur  10 d’obtenir un rendement inférieur à ce que vous pourriez avoir en investissant tout seul dans le marché. Pourquoi payer quelqu’un pour faire moins bien que vous ?!

Toutes ces raisons montrent que l’investissement en bourse n’est pas quelque chose de simple et si vous décidez de vous lancer, il vaut mieux que vous sachiez de quoi il en retourne si vous ne voulez pas perdre toutes vos économies.

Alors, êtes vous toujours décidé à investir vos économies sur le marché boursier ? Si oui quelles en sont les raison ? J’ai hâte de connaître vos réponses.

Cet article est le second d’une série de trois. La semaine prochaine nous irons encore plus loin.