La mort de Steve Jobs a fait coulé beaucoup d’encre. D’un côté, les inconditionnels, et de l’autre, les réfractaires.

Cet article n’a pas pour objectif de prendre partie pour l’un ou l’autre camps. Je pense qu’on a beaucoup à apprendre de Steve Jobs et que l’on peut transposer ce qu’il a fait au milieu financier.

Steve était un adepte du minimaliste dans sa vie privée. Lorsqu’il créait un produit, c’était la même chose, il cherchait à le simplifier au maximum dans un but d’efficacité. Il avait cette capacité à rendre les choses plus simples.

En terme d’investissement, cette démarche est également profitable. Simplifier au maximum le nombre d’actions que vous effectuez et essayez d’automatiser vos investissements. Simplifiez au maximum vos finances.

Certains reprochent à Steve Jobs de ne rien avoir inventé. En effet, il a repris ce qui existait puis il l’a modifié pour le rendre accessible à tout le monde. Il a rendu notre environnement plus fonctionnel.

En finance, il existe de très nombreux produits dont certains très compliqués. Fuyez ce type de produit et tournez vous vers des investissements plus simples où vous comprenez comment est investi votre argent. L’affaire Madoff est une très bon exemple qu’investir dans des produits que vous ne comprenez pas peut-être risqué.

Plus vos investissements seront simples, plus vous serez à même de les gérer et de suivre votre plan financier, et ce quelque soit la situation économique. Ayez l’esprit Steve Jobs pour vos investissements.

« Soyez fous. »