Avant de vous lancer dans un des projets les plus importants de votre vie, acheter votre résidence principale, il est essentiel de peser le pour et le contre pour être sûr de prendre la bonne décision.

Voici 4 questions dont vous devriez connaître les réponses avant de vous engager pour 30 ans avec votre banquier.

1. Où souhaitez-vous acheter votre résidence principale ?

L’endroit où vous allez vous installer est un paramètre important dans votre décision d’achat. Le magazine Mieux vivre votre argent de Juin 2011 propose un article sur les prix à l’achat et à la location de quelques villes Française. Ce qui est mis en avant dans cet article, c’est que selon l’endroit ou vous désirez habiter, il est parfois plus intéressant de louer et parfois plus intéressant d’acheter.

2. Quelle est votre situation professionnelle ?

Si vous commencez dans la vie active, vous serez certainement amené à changer de travail de nombreuses fois et par la même occasion à déménager. A l’inverse, si vous êtes agriculteur, pharmacien, dentiste et que vous possédez votre propre entreprise, il y a beaucoup moins de chance que vous ayez besoin de changer de région dans les années à venir. L’achat d’une résidence principale ne devra donc pas s’envisager de la même façon. Vous devez penser à amortir les frais de notaire qui sont d’environ 7% auxquels viennent s’ajouter les frais bancaires. Pour cela vous serez certainement contraint de garder votre investissement au moins 5 ans avant de pouvoir le revendre sans perdre d’argent.

3. Quelle est votre situation familiale ?

Un célibataire et une famille de 6 personnes n’ont pas les mêmes besoins en termes d’habitations ! Quelque soit votre situation, avant d’acheter vous devez vous demander si dans quelques années, votre nouvelle résidence répondra encore à vos besoins ? Si ce n’est pas le cas, il faut peut-être revoir l’idée d’acheter ? En effet, vous devrez encore une fois penser à amortir les frais de notaire et les frais bancaires. Attention, il ne faut pas pour autant exclure complètement l’idée d’acheter. En effet, vous pourrez très bien transformer votre résidence principale en investissement locatif lorsque vous déciderez de changer de logement. Par contre vous devez le prendre en compte dans vos simulations et dans votre taux d’endettement.

4. Que laisserez-vous à vos enfants ?

Beaucoup de personnes souhaitent laisser quelque chose à leur descendance. Bien souvent la première chose qu’ils souhaitent transmettre c’est leur maison. C’est une très bonne idée mais elle ne doit pas conditionner l’achat de votre résidence principale. En effet, il y a beaucoup de chances pour que vos enfants aillent travailler ailleurs et qu’ils ne puissent pas utiliser votre maison plus tard. Dans ce cas ils seront peut-être contraints de la vendre. Il existe d’autres moyens de laisser des biens à ses enfants, par exemple de l’immobilier locatif. Ca peut-être une très bonne alternative.

L’article Pourquoi je suis locataire et pourquoi c’est plus intéressant pour moi de le rester ? a suscité beaucoup de réactions. J’espère que cet article vous permettra de mieux comprendre mon point de vue. Ma situation actuelle est telle que pour tout un tas de raisons, je ne souhaite pas investir dans ma résidence principale. Cette situation est amenée à évoluer et c’est en me posant toutes ces questions que je prendrai ma décision.

Même si je ne souhaite pas acquérir ma résidence principale aujourd’hui, je ne suis pas contre l’investissement immobilier. En effet, je possède plusieurs appartements que j’ai essayé de choisir judicieusement pour obtenir les meilleurs rendements. Ces investissements me permettent donc de profiter également de l’évolution de l’immobilier.

Voyez-vous d’autres questions essentielles à se poser avant l’achat d’une résidence principale ? Si oui, j’aimerai beaucoup savoir lesquelles.